Return to Video

Qu'est-ce que ça signifie d'être sans ego ?

  • 0:02 - 0:04
    Promenade avec Mooji Baba
  • 0:04 - 0:08
    [Mooji] C'est une très bonne question
    que tu m'as posée ce matin :
  • 0:08 - 0:15
    "Qu'est-ce que ça signifie d'être sans ego ?"
    Ça signifie la vie. Tu sais ? La vraie vie.
  • 0:15 - 0:18
    Qu'est-ce que ça signifie d'être sans ego ?
    le 3 janvier 2018
  • 0:18 - 0:26
    [Mooji] Tu n'es plus dominée par tes sentiments,
  • 0:26 - 0:31
    ta vie n'est pas au service de ta personne.
  • 0:31 - 0:35
    Je veux dire par là que,
    pour la plupart des êtres humains,
  • 0:35 - 0:38
    notre vie est principalement
    au service de notre personne,
  • 0:38 - 0:42
    et de comment on va :
    "Je ne vais pas bien", "j'ai besoin de telle chose",
  • 0:42 - 0:46
    "je n'ai pas d'argent".
    Il n'y en a que pour nous, nous, nous.
  • 0:46 - 0:49
    Et c'est tellement...
  • 0:53 - 0:59
    Nos vies devraient être dédiées au service et...
  • 0:59 - 1:08
    C'est comme si une seule vie dédiée au service,
    non pas au sien propre, mais à celui de la vie,
  • 1:08 - 1:11
    pouvait permettre à des centaines d'êtres
    de vivre dans la joie,
  • 1:11 - 1:15
    pour beaucoup d'entre eux,
    si le dévouement est authentique.
  • 1:15 - 1:24
    Une vie consacrée au service de soi-même
    est égoïste et on pourrait dire que c'est une vie gaspillée.
  • 1:24 - 1:31
    Il y a tant de pouvoir en toi
    et ce pouvoir n'est pas pour ta personne.
  • 1:31 - 1:35
    Alors être sans ego...
  • 1:35 - 1:40
    Quand la personne veut être sans ego,
  • 1:40 - 1:43
    c'est très difficile si la personne demeure.
  • 1:43 - 1:47
    Elle essaie de progresser, et c'est une bonne chose ;
    c'est aussi une voie largement empruntée.
  • 1:47 - 1:52
    La plupart d'entre nous apprennent, en lisant les Écritures :
    "Aimez-vous les uns les autres",
  • 1:52 - 1:55
    "Pardonnez à ceux qui vous ont offensés",
    des choses de ce genre.
  • 1:55 - 2:00
    Et les gens essaient d'aimer et d'être aussi bons
    qu'ils le peuvent, et c'est bien ;
  • 2:00 - 2:04
    cela donne vraiment de bons résultats.
    Mais parfois, il y a quelque chose d'artificiel à ça,
  • 2:04 - 2:08
    quand on le fait parce qu'on nous dit
    qu'il faut être bon.
  • 2:08 - 2:12
    Nous voulons en tirer certains mérites :
    "Si je fais le bien, j'obtiendrai quelque chose",
  • 2:12 - 2:16
    donc c'est encore pour nous-mêmes, en un sens.
  • 2:16 - 2:20
    Mais quand on réalise la Vérité
    que nous sommes le Soi,
  • 2:20 - 2:27
    et le Soi veille sur tout et sur tous,
    c'est différent, d'une certaine manière.
  • 2:27 - 2:32
    La vie est beaucoup plus légère,
    ta sensation d'avoir des problèmes personnels s'envole,
  • 2:32 - 2:35
    comme s'il n'y avait pas de problèmes personnels.
  • 2:35 - 2:37
    En fait, la personne qui aurait des problèmes
    n'est plus là.
  • 2:37 - 2:40
    Des choses se présentent dans la vie,
    quelqu'un peut te dire :
  • 2:40 - 2:44
    "Eh toi, je t'aime pas !"
    Et ce sera ressenti,
  • 2:44 - 2:48
    et s'il y avait beaucoup de venin
    dans cette déclaration,
  • 2:48 - 2:52
    tu ressentiras peut-être de la tristesse,
    mais elle ne te submergera jamais.
  • 2:52 - 3:00
    Tu es même capable de faire ce qu'il convient,
    c'est-à-dire de répondre : "Dieu te bénisse."
  • 3:00 - 3:03
    Parfois, tu ne le lui dis même pas en face,
  • 3:03 - 3:05
    parce que ça pourrait l'irriter,
  • 3:05 - 3:10
    mais tu l'acceptes dans ton cœur.
    Et tu évacues ce poison de toi-même,
  • 3:10 - 3:14
    parce que l'ego est ce qui empoisonne
    la vie d'un être humain.
  • 3:14 - 3:17
    Il corrompt tout, il est toujours égoïste,
  • 3:17 - 3:20
    il ne cesse d'accaparer l'énergie pour lui-même,
  • 3:20 - 3:25
    il a toujours besoin d'avoir raison, et ainsi de suite ;
    c'est un vrai poison.
  • 3:25 - 3:27
    Mais parfois, faute d'avoir un autre son de cloche,
  • 3:27 - 3:30
    on a l'impression que :
    "Je suis comme ça, voilà tout."
  • 3:30 - 3:38
    Quand tu prends conscience de l'espace plus profond de Vérité
    derrière la façade de la personne,
  • 3:38 - 3:45
    c'est là que l'auto-investigation ou l'Invitation
    t'aident à t'extraire
  • 3:45 - 3:49
    et à t'élever au-delà de cet espace
    pour rejoindre l'espace qui est derrière,
  • 3:49 - 3:54
    là où règne la pure intelligence,
    un domaine plus lumineux, plus spacieux.
  • 3:54 - 3:57
    Déjà tu commences à te sentir heureuse et légère
  • 3:57 - 4:00
    et dans ton bonheur et ta lumière,
  • 4:00 - 4:04
    tu veux naturellement faire ce qui te semble bon.
  • 4:04 - 4:09
    C'est comme si ce qui te semble bon
    venait naturellement dans ton cœur
  • 4:09 - 4:14
    et l'égoïsme donne une impression...
    c'est comme un poison qui s'en va,
  • 4:14 - 4:18
    et donc tu ne penses plus tellement en ces termes.
  • 4:18 - 4:23
    Quand tu découvres quelque chose
    qui te rend heureuse,
  • 4:23 - 4:27
    tu veux le partager pour rendre heureux
    le plus de gens possible.
  • 4:27 - 4:29
    Tu franchis un seuil pour entrer dans cet espace,
  • 4:29 - 4:33
    et tu veux y laisser entrer un maximum de gens.
  • 4:33 - 4:39
    Donc, c'est comme ça d'être sans ego.
    Et plus l'ego se défait,
  • 4:39 - 4:46
    ce lourd manteau d'ego,
    ce manteau de "je, moi, moi, moi, je, à moi, le mien",
  • 4:46 - 4:49
    il y a tout simplement beaucoup plus d'espace.
  • 4:49 - 4:52
    C'est pourquoi je dis
    que tu entres dans l'espace-Dieu.
  • 4:52 - 4:54
    L'espace-Dieu ne connaît pas la jalousie,
  • 4:54 - 5:00
    toutes ces choses-là s'en vont :
    l'égoïsme, les envies irrépressibles...
  • 5:00 - 5:07
    Tu te trouves dans une dimension
    où la bonté est naturelle
  • 5:07 - 5:10
    et chaque chose y est simplement prise en charge.
  • 5:10 - 5:13
    Elle prend soin de chaque aspect de ta vie
  • 5:13 - 5:17
    et de celle de ceux que tu aimes.
  • 5:17 - 5:22
    Mais alors ton amour ne s'arrête pas là,
    il devient de plus en plus vaste.
  • 5:22 - 5:25
    Voilà ce que c'est que d'être sans ego.
  • 5:25 - 5:29
    C'est la chose la plus puissante au monde.
  • 5:29 - 5:32
    De même que l'ego est la puissance la plus obscure
    de ce monde,
  • 5:32 - 5:37
    s'en libérer est la puissance
    la plus lumineuse et belle au monde.
  • 5:37 - 5:42
    Et c'est à mon sens le défi d'une vie humaine :
  • 5:42 - 5:46
    transcender l'identité égoïque.
  • 5:46 - 5:54
    Mais il semble que ce soit très rare dans notre monde,
  • 5:54 - 5:57
    parce qu'on attribue tant de choses à la personne ;
  • 5:57 - 6:01
    c'est comme notre premier amour
    et on lui accorde toujours notre préférence.
  • 6:01 - 6:05
    Mais on est fait pour aimer le Soi,
    pas la personne,
  • 6:05 - 6:08
    aimer le Soi avant toute chose,
    mais c'est ce qu'on aime en dernier.
  • 6:08 - 6:12
    C'est comme ça.
    On grandit d'abord avec une forte identité
  • 6:12 - 6:15
    et tous les "moi, moi, moi",
    mais nous ne sommes jamais heureux comme ça.
  • 6:15 - 6:19
    Nous avons besoin de tant de choses :
    de l'argent, des amis,
  • 6:19 - 6:23
    des partenaires,
    tout un tas de jolies choses pour être heureux.
  • 6:23 - 6:26
    Mais celui qui est libéré de l'ego
    peut être heureux en toutes circonstances.
  • 6:26 - 6:31
    Où qu'on le mette, il est heureux.
    Il n'a pas l'esprit de compétition,
  • 6:31 - 6:33
    ses relations sont très variées,
  • 6:33 - 6:38
    il est toujours attentif aux sentiments des autres.
  • 6:38 - 6:42
    C'est très beau et je forme des vœux et des prières
  • 6:42 - 6:49
    pour qu'il redevienne contagieux d'être simplement heureux,
    que les êtres apprécient simplement...
  • 6:49 - 6:51
    Quand on fait des activités de groupe,
  • 6:51 - 6:54
    certains réalisent
    qu'ils peuvent travailler avec d'autres
  • 6:54 - 6:57
    et produire quelque chose de beau,
    et ils adorent ça.
  • 6:57 - 7:02
    Aujourd'hui à Monte Sahaja,
    l'ambiance et les vibrations
  • 7:02 - 7:06
    sont devenues si élevées
    qu'il est facile d'éprouver de l'amour.
  • 7:06 - 7:08
    Les gens ne font pas semblant d'aimer,
  • 7:08 - 7:11
    ils ressentent vraiment cette vibration.
  • 7:11 - 7:13
    D'où vient cette vibration ?
  • 7:13 - 7:16
    Ce n'est pas que nous soyons venus ici
    parce que c'était une terre particulière
  • 7:16 - 7:19
    et que les arbres produisaient une vibration spéciale.
  • 7:19 - 7:24
    Non ! C'est nous qui amenons cette vibration,
    le Soi vivant,
  • 7:24 - 7:27
    par nos actions, par nos pensées,
    par la méditation,
  • 7:27 - 7:33
    par la compréhension,
    par notre vénération et notre attirance pour Dieu,
  • 7:33 - 7:36
    ou pour la pure Conscience.
  • 7:36 - 7:40
    Tout cela élève la vibration,
    et ainsi elle devient puissante.
  • 7:40 - 7:43
    Même ceux qui ne connaissent pas ces choses,
  • 7:43 - 7:45
    quand ils viennent ici,
    ils sentent quelque chose,
  • 7:45 - 7:48
    "Je me sens bien ici. J'aime être ici."
    A quoi sont-ils sensibles ?
  • 7:48 - 7:52
    Ils sont sensibles à la vibration de ce lieu.
  • 7:52 - 7:57
    Ils ne connaissent probablement pas cette philosophie,
    ça n'a aucune importance.
  • 7:57 - 8:00
    C'est la philosophie en action,
  • 8:00 - 8:04
    c'est la puissance de l'enseignement
    lorsqu'il est accepté.
  • 8:04 - 8:08
    Il n'y a aucune puissance dans l'enseignement
    s'il n'est pas accepté.
  • 8:08 - 8:12
    Quand il est accepté,
    alors il prend vie et il commence à agir
  • 8:12 - 8:16
    alors toute chose...
    Les arbres commencent à le capter,
  • 8:16 - 8:19
    la terre le capte, tout le capte.
  • 8:19 - 8:24
    C'est pourquoi dans certains lieux,
    tu peux ressentir la vibration de l'endroit
  • 8:24 - 8:28
    même si la personne qui y vivait n'y est plus.
  • 8:28 - 8:31
    J'ai visité des endroits comme ça, en Inde.
  • 8:31 - 8:35
    Même en Jamaïque, dans la maison de Bob Marley
    j'ai vraiment ressenti cette vibration.
  • 8:35 - 8:39
    Je suis entré dans sa chambre
    - ses chaussons sont toujours au pied de son lit -
  • 8:39 - 8:44
    je ne m'attendais à rien de tel,
    mais l'impression d'amour était si puissante.
  • 8:44 - 8:46
    C'était tellement merveilleux !
  • 8:46 - 8:50
    En Inde aussi, chez Gandhi
    et à d'autres endroits où je suis allé,
  • 8:50 - 8:53
    c'était "waouh', pas énormément d'endroits,
    mais un certain nombre.
  • 8:53 - 8:57
    Tu ressens cette vibration et elle vit dans les murs,
  • 8:57 - 9:00
    même les briques sont chargées de cette vibration.
  • 9:00 - 9:06
    Tu entres et tu sens :
    "Les gens ont vécu heureux dans cette maison !"
  • 9:06 - 9:09
    Et ça continue à vivre,
    même si les gens ont quitté leurs corps,
  • 9:09 - 9:14
    le bonheur est toujours dans la maison.
    C'est fantastique !
  • 9:14 - 9:18
    Parfois aussi de l'obscurité peut vivre dans une maison.
  • 9:18 - 9:22
    Ce sont les puissantes énergies de l'attraction,
  • 9:22 - 9:28
    du désir, de la peur, de l'amour,
    ce sont des forces puissantes dans le règne humain
  • 9:28 - 9:36
    et elles vont jusqu'à affecter la terre,
    elles y déposent cette vibration.
  • 9:36 - 9:40
    Parfois les gens vont dans la forêt,
    ils disent qu'ils aiment être dans la nature.
  • 9:40 - 9:44
    C'est parce qu'elle n'est pas polluée
    par la noirceur humaine.
  • 9:44 - 9:47
    Et donc ils ressentent :
    "Elle est indemne de ça".
  • 9:47 - 9:49
    Elle s'est plutôt muée en une conscience des arbres
  • 9:49 - 9:52
    des sols, une conscience de la terre.
  • 9:52 - 9:54
    Quand tu pénètres dans un lieu
  • 9:54 - 9:59
    où la conscience s'est manifestée sous une forme humaine,
    elle est beaucoup plus riche,
  • 9:59 - 10:01
    elle est plus diverse dans son expression.
  • 10:01 - 10:05
    Si elle est chargée et imprégnée de conscience,
  • 10:05 - 10:07
    elle a un tel pouvoir !
  • 10:07 - 10:21
    Comme je le dis, il y a 2 100 ans
  • 10:21 - 10:24
    Jésus était physiquement ici, sur Terre,
  • 10:24 - 10:28
    et au travers d'un seul être humain
  • 10:28 - 10:36
    qui était l'incarnation de la Conscience-Dieu,
  • 10:36 - 10:39
    même 2 100 ans après qu'il a quitté son corps,
  • 10:39 - 10:42
    il y a toujours de nouveaux disciples du Christ,
  • 10:42 - 10:44
    ou des disciples de Bouddha,
  • 10:44 - 10:48
    ou des disciples de Krishna,
    qui était en ce monde il y a 5 000 ans,
  • 10:48 - 10:52
    de Rama, qui était ici il y a des milliers d'années.
  • 10:52 - 10:56
    Pourquoi ? Parce que la vibration est là
    quand ils l'ont en eux.
  • 10:56 - 11:01
    Et donc, c'est quelque chose de très puissant !
  • 11:01 - 11:06
    Je dis souvent qu'un seul être humain s'est oublié
  • 11:06 - 11:10
    et que depuis lors,
    le monde entier ne peut plus l'oublier.
  • 11:10 - 11:13
    C'est une chose très puissante !
  • 11:13 - 11:20
    S'oublier signifie passer outre l'ego,
    simplement ne pas l'écouter.
  • 11:20 - 11:22
    De tels êtres ont transcendé cela.
  • 11:22 - 11:27
    Et leur influence, leur présence et leurs paroles
  • 11:27 - 11:33
    ont touché la vie de millions d'êtres.
    Ainsi, ils sont des exemples.
  • 11:33 - 11:35
    Et chacun de ces êtres humains
  • 11:35 - 11:38
    avait un groupe sanguin tout comme nous,
  • 11:38 - 11:42
    ils regardaient la même lune, les mêmes étoiles
    et le même soleil, tout comme nous.
  • 11:42 - 11:48
    Ils avaient encore des appétits, ils se sentaient fatigués,
    ils perdaient parfois le sommeil,
  • 11:48 - 11:51
    ils avaient des amis,
    des gens qui les détestaient.
  • 11:51 - 11:57
    Et pourtant, ils rayonnaient dans l'esprit de la Vérité,
    l'esprit de Dieu.
  • 11:57 - 12:02
    Et cela, pour moi,
    c'est l'accomplissement d'une vie humaine,
  • 12:02 - 12:06
    s'éveiller à la Vérité de ce que nous sommes vraiment,
  • 12:06 - 12:09
    et ce que nous sommes, c'est ce que Dieu est,
  • 12:09 - 12:13
    tu es dans le royaume de Dieu
    dans ton cœur.
  • 12:13 - 12:15
    C'est ce qui est.
  • 12:15 - 12:19
    Un être humain qui se contente
    de suivre les Écritures de manière superficielle,
  • 12:19 - 12:22
    ce n'est pas suffisant. Sa vie va changer,
  • 12:22 - 12:26
    elle aura un impact sur la vie d'autres personnes,
    mais de façon atténuée.
  • 12:26 - 12:32
    En revanche, celui qui abandonne son ego
  • 12:32 - 12:36
    et s'immerge complètement dans l'océan-Dieu,
    celui-là s'élève
  • 12:36 - 12:40
    et devient un guide dans le monde,
    même s'il ne parle pas.
  • 12:40 - 12:44
    Certains êtres ne parlent pas,
    mais leur présence est si puissante,
  • 12:44 - 12:50
    du fait de cette présence de Dieu
    qui est inhérente à leur être,
  • 12:50 - 12:55
    que les gens peuvent simplement être en leur présence
    et s'en trouver transformés.
  • 12:55 - 12:58
    Donc à mon sens, c'est cela que signifie être sans ego,
  • 12:58 - 13:01
    c'est la chose la plus puissante au monde !
  • 13:01 - 13:03
    Si j'avais le choix de rencontrer deux personnes,
  • 13:03 - 13:08
    dont l'une est allée vivre six mois sur Vénus,
  • 13:08 - 13:12
    et l'autre a vécu pendant six mois dans une boîte en carton
    en méditation et avec Dieu
  • 13:12 - 13:17
    et qu'elle s'est éveillée,
    c'est avec cette dernière que je voudrais être à chaque instant.
  • 13:17 - 13:20
    Je n'ai pas besoin de discuter de la vie avec un astronaute,
  • 13:20 - 13:23
    parce qu'il peut tout aussi bien être plein d'ego.
  • 13:23 - 13:27
    Mais celui qui a transcendé l'ego en lui-même,
  • 13:27 - 13:32
    celui-là serait mon rendez-vous favori.
  • 13:32 - 13:36
    J'aime mieux aller m'asseoir là,
    juste pour être dans une telle présence,
  • 13:36 - 13:40
    me trouver dans l'entourage de tels êtres,
    ou simplement d'êtres qui aiment Dieu,
  • 13:40 - 13:43
    ou qui sont en quête de la Vérité ;
    c'est là être en sainte compagnie.
  • 13:43 - 13:46
    Rien que le fait d'être en compagnie
    de chercheurs de la Vérité
  • 13:46 - 13:49
    c'est ce que j'appelle un entourage propice, aussi.
  • 13:49 - 13:55
    Ainsi, je sens que nous sommes au bon endroit,
  • 13:55 - 14:00
    et que de plus en plus d'êtres découvrent le vrai bonheur,
  • 14:00 - 14:04
    et ce n'est pas un délire,
    pas : "Nous allons conquérir le monde !" Non.
  • 14:04 - 14:08
    Mais juste pour découvrir, chacun en son temps,
    c'est suffisant,
  • 14:08 - 14:13
    cette lumière qui circule dans le monde,
    c'est déjà quelque chose.
  • 14:13 - 14:17
    Parce que je ne crois pas que ce monde ait besoin
    de plus de livres sur la spiritualité.
  • 14:17 - 14:20
    Ce dont il a besoin, c'est d'êtres humains
    qui incarnent la Vérité
  • 14:20 - 14:23
    plutôt que de livres qui parlent de la Vérité !
  • 14:23 - 14:29
    Les gens veulent voir le livre vivant,
    non pas un livre fait de papier.
  • 14:29 - 14:32
    Ils veulent voir le livre d'un être humain comme eux
  • 14:32 - 14:36
    dont la vie défie, remet en cause
  • 14:36 - 14:38
    ou révèle quelque chose en eux-mêmes.
  • 14:38 - 14:42
    En rencontrant quelqu'un d'un tel calibre,
  • 14:42 - 14:47
    leur être ne peut pas nier qu'il a rencontré Dieu.
  • 14:47 - 14:49
    Bien des fois nous avons entendu l'histoire
  • 14:49 - 14:53
    de personnes qui se déclaraient athées,
  • 14:53 - 14:58
    et qui ont rencontré un être
    qui a eu un tel impact sur eux,
  • 14:58 - 15:01
    qu'ils savent désormais :
    "Waouh, je ne sais pas ce qu'il se passe,
  • 15:01 - 15:08
    mais cela provoque tous ces changements
    au fond de mon cœur".
  • 15:08 - 15:13
    Parce qu'on ne peut pas véritablement être athée,
    c'est simplement une incongruité.
  • 15:13 - 15:16
    Ce n'est que le signe d'une profonde ignorance,
  • 15:16 - 15:20
    que de ne pas reconnaître
    qu'il existe une puissance Suprême qui contrôle
  • 15:20 - 15:24
    et détermine l'ordre de l'univers
    et prend soin de tout cela.
  • 15:24 - 15:29
    Ce ne sont pas des êtres humains qui font ça,
    qui permettent à ces arbres de pousser,
  • 15:29 - 15:33
    qui font pleuvoir et changer le temps
  • 15:33 - 15:36
    et qui veillent sur toutes les différentes planètes,
  • 15:36 - 15:42
    non seulement dans un seul système solaire,
    mais dans tous les systèmes solaires !
  • 15:42 - 15:45
    Le simple fait d'en parler nous fait sentir si petits.
  • 15:45 - 15:50
    On ne peut pas appréhender la magnificence
    et la puissance de cet Être Suprême.
  • 15:50 - 15:53
    Cet Être n'est pas séparé comme une entité
    qui ferait les choses,
  • 15:53 - 16:00
    il est au cœur des choses elles-mêmes.
    C'est comme...
  • 16:00 - 16:03
    Dieu ne peut pas n'être qu'une forme,
  • 16:03 - 16:07
    ou plutôt, Dieu est présent dans toutes les formes
    et Il est au-delà d'elles.
  • 16:07 - 16:09
    Les formes sont en perpétuel changement,
  • 16:09 - 16:13
    parce qu'Il leur accorde
    leur part de temps et de croissance
  • 16:13 - 16:22
    et tout ce qui croît doit se transformer et changer.
  • 16:22 - 16:28
    Mais le Soi-Dieu est immuable
    tout en manifestant le changement
  • 16:28 - 16:34
    et en prenant soin de toutes les variantes
    de son expression.
  • 16:34 - 16:37
    Parfois je voudrais juste tenter d'en brosser un portrait
  • 16:37 - 16:41
    comme une sorte de champ d'énergie,
    mais ce n'est pas seulement de l'énergie,
  • 16:41 - 16:47
    c'est une intelligence et un esprit...
  • 16:47 - 16:50
    Ceci est son expression visible
  • 16:50 - 16:55
    qui apparaît en émanant de lui,
    elle nous offre beaucoup d'indices, pour peu qu'on regarde.
  • 16:55 - 16:58
    Si on regarde, on voit les cheveux sur la tête,
  • 16:58 - 17:00
    qui poussent sans cesse, mais à partir de quoi ?
  • 17:00 - 17:04
    Si l'on regarde dans la tête, il n'y a pas de cheveux
    prêts à en sortir.
  • 17:04 - 17:07
    Il n'y a rien à voir.
    Ça pousse, c'est tout.
  • 17:07 - 17:10
    Cela t'indique :
    "Du néant, Je crée toutes ces choses,
  • 17:10 - 17:14
    Je les fais vivre puis Je les ramène au néant".
  • 17:14 - 17:19
    C'est trop magnifique pour en parler !
  • 17:19 - 17:26
    Certains êtres sont bouleversés
    rien que par la majesté de cette puissance.
  • 17:26 - 17:33
    Et cette puissance est la source de ta propre sensation d'Être.
  • 17:33 - 17:37
    Savoir cela, même si tu ne le comprends pas,
  • 17:37 - 17:39
    devrait déjà suffire à enflammer ta vie,
  • 17:39 - 17:42
    au point de t'obliger à te poser.
  • 17:42 - 17:45
    Il n'est pas de fin à la gratitude qui naît du fait de savoir
  • 17:45 - 17:47
    que ta vie prend sa source en Dieu.
  • 17:47 - 17:54
    Quant à celui qui ne comprend pas vraiment cela...
  • 17:54 - 17:57
    C'est aussi l’œuvre de la puissance,
  • 17:57 - 18:00
    qu'il y ait des êtres qui ne ressentent pas cela
    pendant un temps,
  • 18:00 - 18:04
    et qui en fin de compte, doivent s'éveiller
    à cette vérité en eux-mêmes.
  • 18:04 - 18:08
    Une bonne vie, à mon sens,
    c'est une vie qui s'écarte de l'ego,
  • 18:08 - 18:11
    cet ego qui cause un aveuglement de notre être
  • 18:11 - 18:16
    et limite nos préoccupations
    aux seules choses de ce monde,
  • 18:16 - 18:20
    contrairement à celui qui est conscient
  • 18:20 - 18:24
    et qui vit dans sa pleine conscience,
    jusqu'à vivre en tant que cette conscience elle-même.
  • 18:24 - 18:29
    Si tu parviens à vivre en tant que la conscience,
    tu es déjà dans le royaume,
  • 18:29 - 18:31
    tu es déjà dans cet espace.
  • 18:31 - 18:36
    J'irais jusqu'à dire que c'est même au-delà du paradis,
  • 18:36 - 18:39
    si je peux m'exprimer ainsi.
  • 18:39 - 18:43
    Quand ce sentiment m'est venu, je me suis dit :
    Est-ce un blasphème de dire cela ?
  • 18:43 - 18:48
    Je me suis dit : "Si le paradis est fait d'images et d'objets,
  • 18:48 - 18:51
    alors ces derniers relèvent aussi d'une sorte de temps."
  • 18:51 - 18:56
    Peut-être qu'un seul jour de Dieu
    équivaut à des milliers d'années à l'échelle humaine.
  • 18:56 - 18:59
    Qui sait ? Mais quoi qu'il en soit,
    le changement doit se produire.
  • 18:59 - 19:03
    S'il existe différents niveaux parmi les êtres,
  • 19:03 - 19:09
    alors bien sûr, le processus d'évolution et de croissance
    est toujours là.
  • 19:09 - 19:14
    Mais dans la pure Conscience,
    la croissance n'a pas lieu d'être.
  • 19:14 - 19:19
    Elle est si parfaite,
    mais cela n'a rien d'attrayant pour le mental,
  • 19:19 - 19:23
    parce que le mental s'intéresse tout le temps
    aux choses et aux objets,
  • 19:23 - 19:28
    et à posséder, à perdre, à obtenir,
    à se transformer et à croître,
  • 19:28 - 19:31
    à devenir, à perdre, il est fait de tout cela.
  • 19:31 - 19:37
    Tandis que dans la conscience...
    elle est au-delà de tels concepts.
  • 19:37 - 19:43
    C'est ce que j'essaie de dire,
    quand je dis à chacun : "Laissez cela à l'instant.
  • 19:43 - 19:48
    Laissez cela maintenant.
    Laissez jusqu'à votre souci de votre identité.
  • 19:48 - 19:50
    Laissez tout cela." À qui je m'adresse ainsi ?
  • 19:50 - 19:54
    À l'intelligence qui n'entend pas ces choses assez souvent.
  • 19:54 - 19:57
    Quand elle entend ce commandement qui vient du cœur,
  • 19:57 - 20:01
    elle est capable de tout lâcher
    et de se trouver alors dans l'unité,
  • 20:01 - 20:03
    dans l'expérience de sa propre unité.
  • 20:03 - 20:11
    Alors tu vois que pour les gens dans le hall de satsang,
    qui méditent de cette façon,
  • 20:11 - 20:15
    et qui suivent ces conseils,
    les perturbations ne sont plus là,
  • 20:16 - 20:20
    comme si tu étais sur un plan transcendantal.
  • 20:20 - 20:24
    L'égoïsme et toutes les choses de cet ordre
    s'évanouissent tout simplement
  • 20:24 - 20:34
    et c'est comme si tu flottais
    dans une dimension plus légère de l'être.
  • 20:34 - 20:38
    C'est donc quelque chose de très tangible,
    que nous ressentons
  • 20:38 - 20:41
    et que nous avons la capacité d'éprouver.
  • 20:41 - 20:44
    Au début, pour la plupart des gens,
    le mental réagit.
  • 20:44 - 20:49
    Parfois des gens viennent ici,
    et ils ne sont pas habitués à ce type d'environnement
  • 20:49 - 20:52
    et on peut voir à quel point leur mental les perturbe.
  • 20:52 - 20:56
    On pourrait croire que c'est l'endroit et les gens qui les perturbent,
  • 20:56 - 20:58
    mais c'est leur propre mental qui les trouble.
  • 20:58 - 21:02
    Il se sent mal à l'aise,
    parce qu'il se sent menacé :
  • 21:02 - 21:04
    "Qu'est-ce qui rend ces gens si heureux ?
  • 21:04 - 21:09
    Je ne leur fais même pas confiance. Ils font semblant."
    Il est en plein surmenage.
  • 21:09 - 21:15
    Le cynisme, les jugements, l'inconfort,
    toutes ces choses se manifestent.
  • 21:15 - 21:20
    Mais ce ne sont que les douleurs de l'accouchement
    pour atteindre un état plus élevé,
  • 21:20 - 21:24
    si ces gens persistent...
    ce que souvent ils ne font pas, ils s'en vont.
  • 21:24 - 21:26
    Mais quelque chose s'est introduit en eux
  • 21:26 - 21:32
    et cette graine commence à pousser en eux,
    car c'est Dieu qui les a conduits jusqu'ici.
  • 21:32 - 21:36
    Même s'ils ont l'impression que :
    "Je ne voulais pas venir ici, c'est ma femme... ",
  • 21:36 - 21:39
    c'est toujours la force qui les amène à venir ici,
  • 21:39 - 21:42
    à ressentir cette turbulence qui est en eux,
  • 21:42 - 21:45
    mais ils ne reconnaissent pas
    que c'est d'eux qu'elle émane.
  • 21:45 - 21:47
    Ils croient qu'elle vient de l'extérieur.
  • 21:47 - 21:52
    En fait elle provient d'une réaction à l'énergie dont ils font l'expérience
  • 21:52 - 21:54
    et avec laquelle ils ne sont pas encore compatibles,
  • 21:54 - 21:58
    tant ils sont sur le terrain de l'identité égoïque.
  • 21:58 - 22:01
    Et c'est ça qui les secoue.
  • 22:01 - 22:07
    Et donc, c'est une très bonne question
    que tu m'as posée ce matin,
  • 22:07 - 22:11
    à propos de ce que ça signifie d'être sans ego.
  • 22:11 - 22:16
    Ça signifie la vie, tu vois ? La vraie vie.
  • 22:16 - 22:27
    Si l'on pense à Jésus, au Prophète Mahomet,
    à Krishna, à Bouddha,
  • 22:27 - 22:31
    immédiatement...
    Même ceux qui ne connaissent pas ces choses,
  • 22:31 - 22:35
    savent qu'ils représentent un niveau de conscience supérieur,
  • 22:35 - 22:41
    un niveau où règne un climat d'amour et de paix.
  • 22:43 - 22:45
    Quand nous disons "je", l'implication,
  • 22:45 - 22:49
    la vraie signification de "je" c'est la conscience.
  • 22:49 - 22:54
    Mais il est rare dans notre monde qu'en disant "je"
    nous fassions référence à la conscience.
  • 22:54 - 22:57
    Notre "je" signifie l'individualité, la personne,
  • 22:57 - 22:59
    il signifie : "je suis un homme", "je suis une femme".
  • 22:59 - 23:02
    C'est tellement réducteur ; c'est une telle limitation.
  • 23:02 - 23:08
    Même ceux qui sont éveillés disent "je",
  • 23:08 - 23:12
    tout en sachant que ce mot se réfère
    à une notion d'individualité.
  • 23:12 - 23:19
    Mais en-dessous de ce "je",
    ils se situent à un niveau plus profond de connaissance,
  • 23:19 - 23:27
    la connaissance spirituelle que c'est la conscience qui parle,
    et non la personne.
  • 23:27 - 23:31
    C'est une toute autre vibration.
  • 23:31 - 23:33
    Quand tu te trouves en présence de quelqu'un
  • 23:33 - 23:37
    et que lorsqu'il parle tu éprouves une sensation d'espace,
  • 23:37 - 23:41
    c'est que son "je" est le "je" qui émane de la conscience,
    qui est la conscience.
  • 23:41 - 23:44
    Quand tu parles avec quelqu'un
  • 23:44 - 23:46
    et que tu dois faire attention à ce que tu dis,
  • 23:46 - 23:52
    c'est que ce "je" est chargé d'identité personnelle.
    Et tu peux flairer la personne...
  • 23:52 - 24:00
    Une Terre pleine d'identités personnelles
    est un lieu suffocant. On y étouffe !
  • 24:00 - 24:04
    S'il n'y avait que trois millions de personnes sur Terre,
  • 24:04 - 24:07
    bon, c'est sans doute un petit nombre,
  • 24:07 - 24:10
    mais quand tu les rencontrerais,
    tu sentirais que tu manques d'air.
  • 24:10 - 24:15
    Mais un seul humain éveillé au Soi,
  • 24:15 - 24:20
    au milieu d'une foule qui se compte par milliers,
    rayonne et illumine,
  • 24:20 - 24:26
    élève le niveau de conscience de ceux qui le reconnaissent.
  • 24:26 - 24:29
    Car quelque chose en nous est capable de reconnaître
  • 24:29 - 24:35
    quand on se trouve à proximité d'une Présence supérieure,
    c'est ce qui se passe là.
  • 24:39 - 24:42
    Sans même en être avertis,
  • 24:42 - 24:46
    les gens commencent à se comporter différemment
    vis à vis d'un être éveillé.
  • 24:46 - 24:49
    Ils n'y peuvent rien. Même s'ils ne le savent pas consciemment :
  • 24:49 - 24:53
    "Oh, cette personne a quelque chose de... ",
    ils se comportent autrement.
  • 24:53 - 24:59
    Au départ ils le prendront peut-être comme :
    "C'est tout à fait ordinaire",
  • 24:59 - 25:06
    mais petit à petit, la présence commence
    à se diffuser en eux en quelque sorte
  • 25:06 - 25:10
    et à les pénétrer plus profondément
    et elle les transforme.
  • 25:10 - 25:14
    Leur état d'esprit commence à changer ;
    ils se sentent plus doux, plus ouverts,
  • 25:14 - 25:16
    ils veulent te rendre service,
  • 25:16 - 25:20
    et tout ça sans rien connaître à la spiritualité.
  • 25:20 - 25:27
    C'est une loi de ce monde,
    l'un des hadiths du Prophète dit
  • 25:27 - 25:30
    que lorsque Dieu a créé le monde,
  • 25:30 - 25:38
    il est dit que Dieu a ordonné au monde entier :
    "Sers ceux qui me servent..."
  • 25:38 - 25:42
    Ce qui signifie que tu serviras
    ceux qui sont en quête de la Vérité.
  • 25:42 - 25:47
    "... et rends las et fatigués ceux qui te servent."
  • 25:47 - 25:50
    Tu comprends ? C'est quelque chose de très fort !
  • 25:50 - 25:52
    "Sers ceux qui me servent."
  • 25:52 - 25:57
    Cela veut dire que tu dois servir, prendre soin de ceux
    qui honorent Dieu et la Vérité.
  • 25:57 - 26:02
    "Rends las et fatigués ceux qui te servent",
    ceux qui servent le monde, tu les épuiseras.
  • 26:02 - 26:05
    Est-ce que c'est une malédiction ?
    Non, c'est aussi une bénédiction !
  • 26:05 - 26:09
    Parce que quand tu en auras assez de tes sottises,
  • 26:09 - 26:11
    il y aura peut-être enfin assez d'espace pour dire :
  • 26:11 - 26:14
    "Il faut que j'essaie autre chose".
  • 26:14 - 26:17
    Il est dit : "Rends fatigués ceux qui te servent",
  • 26:17 - 26:22
    parce que leur service est en vain,
    il ne sert que la matière et non l'esprit.
  • 26:22 - 26:24
    C'est donc très beau.
  • 26:24 - 26:29
    C'est inscrit dans le cœur, dans l'ADN de chaque être vivant,
  • 26:29 - 26:31
    et non pas seulement celui des êtres humains,
  • 26:31 - 26:35
    qu'en présence de quelqu'un qui vénère la Vérité,
  • 26:35 - 26:39
    quelque chose en eux l'honorera,
    entrera en résonance avec lui,
  • 26:39 - 26:42
    peut-être même qu'au départ
    ils chercheront à s'en débarrasser,
  • 26:42 - 26:49
    mais ils ne peuvent pas nier qu'une telle présence
    a un impact sur l'existence.
  • 26:49 - 26:52
    C'est le pouvoir du Saint-Esprit
  • 26:52 - 26:55
    et l'esprit de la Vérité en chacun.
  • 26:55 - 27:00
    Je dis que ce lieu doit irradier cela.
  • 27:00 - 27:03
    Il le doit, aussi longtemps que je serai là.
  • 27:03 - 27:08
    Nous devons focaliser nos efforts pour éradiquer l'ego.
  • 27:08 - 27:12
    Et pas seulement couper et encore couper l'ego,
    mais vivre dans la Vérité.
  • 27:12 - 27:15
    Parce que si votre vie se limitait à tenter de couper, couper
    et couper encore l'ego,
  • 27:15 - 27:18
    vous pourriez ne pas même goûter la pleine joie,
  • 27:18 - 27:21
    vous seriez trop occupés à tenter de couper l'ego.
  • 27:21 - 27:24
    Mais je dis que je vous montre la Vérité aussi,
    en même temps.
  • 27:24 - 27:28
    Alors, tandis que vous tentez de couper l'ego,,
    vous découvrez la Vérité
  • 27:28 - 27:32
    vous déposez vos cisailles
    et vous vous réjouissez simplement dans la Vérité
  • 27:32 - 27:36
    et vous laissez la Vérité couper l'ego.
    N'est-ce pas merveilleux ?
  • 27:36 - 27:42
    Laissez la Vérité éradiquer l'ego.
    Pourquoi devriez-vous couper l'ego de vos mains ?
  • 27:42 - 27:44
    [Amie] C'est ce que fait l'Invitation.
  • 27:44 - 27:47
    [Mooji] C'est ce que fait l'Invitation !
  • 27:47 - 27:51
    L'Invitation se charge de tout le sale boulot,
    de la crasse et du bazar
  • 27:51 - 27:55
    et te dépose sur les genoux de Dieu.
  • 27:55 - 27:59
    [rires]
  • 27:59 - 28:02
    C'est pourquoi mon cœur est si heureux,
  • 28:02 - 28:08
    parce que parfois quand tu vois les êtres...
  • 28:08 - 28:13
    Si quelqu'un vient ici et dit :
    "Je meurs de soif. Puis-je avoir un peu d'eau ?"
  • 28:13 - 28:15
    Tu lui donnes un verre d'eau.
  • 28:15 - 28:18
    Si quelqu'un tombe,
    tu lui dis : "Allez, on va se relever".
  • 28:18 - 28:21
    Même si tu as mal au dos,
    tu l'aides à se relever :
  • 28:21 - 28:25
    "Comment tu te sens ? Ça va mieux ? Assieds-toi".
    Tu vas l'aider, non ?
  • 28:25 - 28:28
    Si quelqu'un a faim : "Mon frère, je t'en prie...".
  • 28:28 - 28:32
    Tu lui donnes quelque chose à manger.
  • 28:32 - 28:35
    Tu l'aides comme tu le peux.
  • 28:35 - 28:38
    Si quelqu'un est malade, que vas-tu faire ?
  • 28:38 - 28:41
    Tu dois avoir en toi quelque chose qui va l'aider.
  • 28:41 - 28:45
    Que ce soit par la prière,
    ou en apprenant à bénir les gens,
  • 28:45 - 28:48
    même si ça ne marche pas,
    tu continues à le faire.
  • 28:48 - 28:51
    "Mon intention est de bénir leur vie,
    pour qu'elle leur apporte...
  • 28:51 - 28:54
    non pas pour que leur vie devienne
    comme la mienne."
  • 28:54 - 28:58
    Bénis simplement leur vie
    pour qu'elle leur apporte de quoi lever les obstacles,
  • 28:58 - 29:02
    de quoi éliminer ce qui contamine,
  • 29:02 - 29:07
    ou défigure la spontanéité de leur vie,
  • 29:07 - 29:11
    et que par la grâce de Dieu, ils en soient libérés.
    Tu les bénis !
  • 29:11 - 29:14
    C'est la même chose ici :
    les gens recherchent la Vérité,
  • 29:14 - 29:19
    ils ne peuvent pas la trouver : "C'est si difficile".
    Je leur dis : "Lisez l'Invitation.
  • 29:19 - 29:25
    Écoutez-la.
    Contentez-vous de l'écouter. Écoutez-la simplement."
  • 29:25 - 29:28
    Et cela peut les aider énormément.
  • 29:28 - 29:32
    Ils disent : "Oh mon Dieu,
    Je m'apprêtais à faire toutes ces contorsions
  • 29:32 - 29:36
    pour essayer de résoudre ces choses,
    et vous m'avez tellement facilité la tâche".
  • 29:36 - 29:40
    Certaines choses deviennent si faciles,
    "Je n'ai pas eu à passer par mon mental
  • 29:40 - 29:46
    je n'ai pas eu à descendre
    dans ce coin sombre de mon être.
  • 29:46 - 29:49
    Je suis parvenu à la lumière en moi."
  • 29:49 - 29:52
    N'est-ce pas une chose merveilleuse ?
  • 29:52 - 29:55
    Pourquoi devons-nous tous souffrir dans le sang,
    la sueur et les larmes ?
  • 29:55 - 30:01
    Et on ne peut pas y arriver,
    parce que les êtres humains deviennent de plus en plus faibles.
  • 30:01 - 30:04
    Ils veulent que tout soit fait par des machines.
  • 30:04 - 30:08
    Y compris le travail sur soi-même...
  • 30:08 - 30:12
    S'il s'agit de construire ton ego, ça oui, tu le feras !
  • 30:12 - 30:15
    Tu seras prêt à soulever des poids pour gonfler l'ego.
  • 30:15 - 30:19
    Mais pour ce qui est de changer et de transformer ton cœur
  • 30:19 - 30:24
    d'un lieu de souffrance en un sanctuaire de paix :
  • 30:24 - 30:29
    "Je n'y arrive pas !"
    Parce qu'on a l'impression que ça ne se voit pas.
  • 30:29 - 30:34
    Alors c'est peut-être pour cela
    que la grâce a choisi d'apporter l'Invitation maintenant,
  • 30:34 - 30:37
    pour dire à chacun : "Mais toi aussi tu dois entrer.
  • 30:37 - 30:41
    Tu crois être heureux,
    mais ce n'est pas le vrai bonheur."
  • 30:41 - 30:46
    Et pour tenter de les appeler.
    J'ai l'impression que ce doit être pour cette raison...
  • 30:46 - 30:49
    Pour moi, l'Invitation est la plus simple des choses,
  • 30:49 - 30:54
    comme quelqu'un qui te prendrait par la main,
    et qui te ferait franchir le seuil : "Allons-y".
  • 30:54 - 30:58
    "Je veux rencontrer Jésus."
    - Viens avec moi, je vais te le montrer ici même.
  • 30:58 - 31:01
    ça ne prendra qu'une minute.
    Faisons ce chemin jusqu'à l'autre côté.
  • 31:01 - 31:05
    "Je m'apprêtais à aller à Jérusalem et au Calvaire."
  • 31:05 - 31:11
    - Non, non, Il est ici même. Viens.
    Je te fais franchir le seuil. N'est-ce pas ?
  • 31:11 - 31:13
    [rires]
  • 31:13 - 31:16
    [Amis] Merci Mooji.
  • 31:16 - 31:18
    (musique)
  • 31:18 - 31:21
    Copyright © 2018 Mooji Media Ltd.
    Tous droits réservés.
  • 31:21 - 31:23
    Aucune partie de cet enregistrement ne peut être reproduite
  • 31:23 - 31:26
    sans l'accord exprès de Mooji Media Ltd.
Title:
Qu'est-ce que ça signifie d'être sans ego ?
Description:

Satsang avec Mooji

Au cours d'une promenade matinale à Monte Sahaja, cette question est posée à Moojibaba : "Qu'est-ce que ça signifie d'être sans ego ?" Moojibaba répond : "Ça signifie, la Vie."

Dans ces propos déterminants qui peuvent changer votre vie, Moojibaba explique qu'être sans ego signifie véritablement transcender l'ego et entrer dans la vibration du domaine de Dieu. Être sans ego est ce qu'il y a de plus puissant au monde. Celui qui abandonne l'ego et s'immerge complètement dans l'océan-Dieu, celui-là s'élève et devient un guide dans le monde.

Musique : "Our Father" (Notre Père) interprétée par Prem et Ashleigh

Cette vidéo et bien d'autres sont disponibles sur Mooji.TV :
http://bit.ly/moojitv
et sur
http://bit.ly/sahaja-express

more » « less
Video Language:
English
Duration:
31:27

French subtitles

Revisions Compare revisions