French Untertitel

← Une deuxième chance pour les filles Kamlaris au Nepal

Einbettcode generieren
41 Sprachen

Zeige Revision 8 erzeugt am 04/18/2017 von Gayane Saghatelyan.

  1. Dans la communauté Tharu au Népal,
    des milliers de jeunes filles sont vendues
    comme servantes par leurs parents.
  2. Je savais qu'ils viendront me prendre.
  3. J'ai pleuré toute la journée, en espérant
    que leur voiture n'arrive jamais.
  4. Mais elle est arrivée.
  5. Je ne savais même pas ou j'allais,
    ni qui étaient ces personnes.
  6. Mes parents m'ont simplement dit
    que je devais aller travailler.
  7. Nous étions très pauvre.
  8. Ma mere a essayé de me monter le moral
  9. en disant que si je deviens une Kamlari
  10. au moins mes frères et
    mes sœurs auront à manger.
  11. On les appelle les filles Kamlari.
  12. J'étais une Kamlari pendant 6 ans.
  13. J'étais vendue quand j'avais 6 ans.
  14. Je suis devenue une Kamlari
    quand j'avais 13 ans.
  15. J'étais Kamlari quand j'avais 10 ans,
    comme ma mère avant moi.
  16. Je me levais à 4 heures du matin quand la femme du propriétaire me réveillait.
  17. Je travaillais toute la journée et
    jusqu’à ce que la nuit tombe.
  18. La maison était barricadé d'une clôture
    et j'étais défendue de sortir.
  19. Même si je voulais m'enfuir,
    je ne pouvais pas.
  20. La pratique a été interdite en 2006,
    mais plus de 20,000 jeunes filles
    sont Kamlari.
  21. Quand les filles comme moi deviennent
    des Kamlaris, nous devons subir
  22. beaucoup de violence.
    La violence physique et la violence sexuelle.
  23. J'ai cru que je serais
    une Kamlari pour la vie.
  24. Avec le soutien du programme Girls
    Education de Room To Read,
  25. les filles Kamlari ont une deuxième chance.
  26. Quand ils m'ont dit qu'ils
    m'aideraient a retourner a l'école,
  27. c'était le moment le plus
    joyeux de ma vie.
  28. Si on me donne l'occassion, je continuerai a étudier toute ma vie.
  29. Je voudrais etre professeure.
  30. Je voudrais libérer toutes les Kamlaris
    et les faire retourner a l'école.
  31. Asha, Sita et Summa sont de retour
    à l'école et elles se battent
    pour éliminer la tradition Kamlari.
  32. Mes parents ne s'intéressaient
    qu' à leurs fils.
  33. Ils n'ont éduqué que leurs fils.
  34. Mais j'ai changé cela.
  35. J'ai dit a mes parents
    « Traitez-nous tous de la même manière ».
  36. « Traitez-moi comme vous
    traiteriez vos fils ».
  37. Et avec le temps, ma mère et mon père
    ont commencer à changer.
  38. Depuis 2000 plus de 16,000 filles en
    Asie et en Afrique construisent une meilleure vie grâce à leur scolarisation.
  39. Pour plus d'informations rendez-vous
    sur www.roomtoread.org