Return to Video

Intergenerational Trauma Animation

  • 0:00 - 0:07
    [Musique éthérée]
  • 0:07 - 0:11
    L'histoire de nos communautés,
    notre peuple et notre nation
  • 0:11 - 0:14
    commence il y a très,
    très longtemps.
  • 0:14 - 0:20
    [Musique]
  • 0:20 - 0:23
    Il y a plus de 60 000 ans,
    pour être exact.
  • 0:23 - 0:31
    [Musique]
  • 0:31 - 0:33
    C'est à cette époque que
    notre culture et nos lois
  • 0:33 - 0:35
    ont commencées à prospérer.
  • 0:35 - 0:41
    [Musique]
  • 0:41 - 0:44
    Nous savions qui nous étions,
    et où était notre place.
  • 0:44 - 0:45
    [Musique]
  • 0:45 - 0:47
    Nous prenions soin les uns des autres,
  • 0:47 - 0:51
    de notre terre, et de nos sources d'eaux.
  • 0:51 - 0:54
    Nous mangions de la nourriture qui
    nous rendait en bonne santé.
  • 0:54 - 0:55
    Nous vivions de notre terre,
  • 0:55 - 0:58
    et selon nos lois et nos chants.
  • 0:59 - 1:02
    Nos familles,
    nos enfants, étaient heureux.
  • 1:02 - 1:05
    avec l'esprit et le cœur fort, car
  • 1:05 - 1:08
    ils étaient à leur place.
  • 1:08 - 1:09
    [Musique intense]
  • 1:09 - 1:17
    [Faible battement de cœur]
  • 1:17 - 1:20
    Mais, c'est alors . . . que tout a changé.
  • 1:20 - 1:23
    [Musique inquiétante]
  • 1:23 - 1:25
    La colonisation a débutée,
  • 1:25 - 1:29
    apportant les guerres,
    les maladies, la famine.
  • 1:29 - 1:30
    La violence.
  • 1:30 - 1:32
    Ainsi que la destruction
    et la violation
  • 1:32 - 1:33
    des lois de notre culture,
  • 1:33 - 1:34
    de nos sites sacrés,
  • 1:34 - 1:37
    de nos familles, et de nos communautés.
  • 1:37 - 1:39
    Nous avons été dépossédés de notre savoir,
  • 1:39 - 1:42
    de notre langue, nos cérémonies
    et notre identité.
  • 1:42 - 1:43
    Les choses mêmes qui nous enseignent
  • 1:43 - 1:46
    qui nous sommes, et
    où est notre place.
  • 1:46 - 1:49
    Et nos relations les uns avec les autres,
  • 1:49 - 1:51
    et notre terre, se sont affaiblies.
  • 1:51 - 1:52
    Et c'est alors,
  • 1:52 - 1:54
    que l'on nous a enlevé nos enfants.
  • 1:54 - 1:56
    Leurs noms ont été changés,
  • 1:56 - 1:58
    et leurs identités supprimées.
  • 1:58 - 2:00
    On leur a dit que les aborigènes
  • 2:00 - 2:01
    étaient de mauvaises personnes.
  • 2:01 - 2:03
    Et pire que cela,
  • 2:03 - 2:03
    On leur a dit
  • 2:03 - 2:05
    que leur parents, et grand-parents,
  • 2:05 - 2:06
    ne voulaient pas d'eux.
  • 2:06 - 2:08
    Cela a duré des années.
  • 2:08 - 2:11
    Ces enfants furent connus
  • 2:11 - 2:14
    comme "Les Générations Volées."
  • 2:14 - 2:16
    Nos enfants ont été privés d'amour,
  • 2:16 - 2:21
    et ont subis des violences physiques,
    émotionnelles et sexuelles.
  • 2:21 - 2:24
    Cela a laisser place à
    de très profonds et complexes
  • 2:24 - 2:26
    et véritables blessures,
  • 2:26 - 2:28
    laissant des cicatrices qui
    se sentent toujours
  • 2:28 - 2:33
    de manière personnelle, sociale,
    spirituelle et collective.
  • 2:33 - 2:37
    Au moment où notre histoire a commencé,
  • 2:37 - 2:40
    nous étions capables d'élever
    de la manière culturelle
  • 2:40 - 2:44
    qui a vu notre famille
    survivre et prospérer,
  • 2:44 - 2:46
    pendant des générations.
  • 2:46 - 2:48
    Notre peuple était fort,
  • 2:48 - 2:49
    et notre culture débordait,
  • 2:49 - 2:52
    et nous apaisait dans
    les moments douloureux.
  • 2:52 - 2:54
    Cependant, depuis le traumatisme
    de la colonisation
  • 2:54 - 2:56
    et depuis les générations volées,
  • 2:56 - 2:59
    nous n'avons pu être
    apaisés de la même manière.
  • 2:59 - 3:02
    Nous avons sans le savoir transmis
    ce traumatisme à nos enfants,
  • 3:02 - 3:04
    en partageant nos histoires tristes,
  • 3:04 - 3:07
    et en les rendant témoins
    et victimes de notre douleur.
  • 3:07 - 3:09
    C'est ce que l'on appelle
    le traumatisme intergénérationnel.
  • 3:09 - 3:11
    Nous en voyons les symptômes aujourd'hui,
  • 3:11 - 3:13
    dans les relations brisées,
  • 3:13 - 3:15
    les familles déconnectés,
  • 3:15 - 3:16
    la violence, le suicide,
  • 3:16 - 3:18
    et l'abus de drogues et d'alcool.
  • 3:18 - 3:20
    Mais, notre histoire ne s'achève pas ici.
  • 3:20 - 3:23
    Nous avons toujours un esprit
    et un cœur fort,
  • 3:23 - 3:25
    et nous savons toujours
  • 3:25 - 3:27
    qui nous étions, et où est notre place.
  • 3:27 - 3:32
    En créant ensemble des
    communautés fortes et sûres,
  • 3:32 - 3:35
    en supportant nos familles pour
    nous libérer de la douleur,
  • 3:35 - 3:37
    en retrouvant notre culture,
  • 3:37 - 3:40
    et en construisant une force d'identité,
  • 3:40 - 3:43
    nous pouvons mettre
    fin au cycle de traumatismes,
  • 3:43 - 3:47
    et entrainer un changement
    intergénérationnel positif,
  • 3:47 - 3:49
    pour que nous puissions continuer
  • 3:49 - 3:52
    à prospérer pour les 60 000 ans à venir.
  • 3:52 - 3:53
    Il y a des choses simples
  • 3:53 - 3:56
    que l'on peut tous faire,
    pour aider à apaiser notre trauma.
  • 3:56 - 3:57
    Visitez
  • 3:57 - 3:59
    healingfoundation.org.au
  • 3:59 - 4:01
    pour découvrir plus d'informations.
Títol:
Intergenerational Trauma Animation
Descripció:

more » « less
Video Language:
English
Team:
Captions Requested
Duration:
04:03
Maurianne Zupitza-Michel edited francès subtitles for Intergenerational Trauma Animation

French subtitles

Revisions