French subtítols

← « Trébucher vers l’intimité » : improvisation d'une intervention TED

Obtén el codi d'incrustació
24 llengües

Showing Revision 18 created 09/10/2019 by Shadia Ramsahye.

  1. [Intervention improvisée (et intro)
  2. sur un thème suggéré par le public.
  3. L’orateur ignore le contenu des slides.]
  4. Modérateur : Notre prochain orateur --

  5. (Rires)

  6. est --

  7. un incroyablement --
  8. (Rires)

  9. est un linguiste
    incroyablement expérimenté

  10. qui travaille dans un labo du MIT
    avec un petit groupe de chercheurs.
  11. Ses recherches sur notre langue
  12. et sur la manière dont
    nous communiquons avec autrui,
  13. l’ont fait trébucher sur le secret
    de l’intimité humaine.
  14. Il nous présente sa vision,
    accueillez chaleureusement :
  15. Anthony Veneziale.
  16. (Applaudissements)

  17. (Rires)

  18. Anthony Veneziale : Vous pourriez penser
    que je sais ce que vous traversez.

  19. Vous pourriez m’observer ici,
    sur ce cercle rouge,
  20. ou me regarder à l’écran.
  21. Il y a un délai d’un sixième de seconde.
  22. Me suis-je surpris ? Oui.
  23. Je me suis vu avant de me retourner
  24. et ce délai a créé une sensation
    de dédoublement.
  25. (Rires)

  26. Un dédoublement est précisément
    ce qui arrive avec les langues humaines

  27. et le traitement de cette langue.
  28. Bien évidemment, je travaille
    dans un petit labo du MIT.

  29. (Rires)

  30. Nous nous démenons pour obtenir
    la moindre pépite de compréhension.

  31. (Rires)

  32. On n’associe pas souvent cela
    avec un défi informatique,

  33. mais dans notre cas, nous avons
    découvert que la rémanance de la vision
  34. et la perception auditive
  35. ont bien plus en commun
    que ce qu’on pensait,
  36. comme cette illustration l’explicite.
  37. (Rires)

  38. (Applaudissements)

  39. Directement, vous traitez l’image :
    « Est-ce un œuf dur ? »

  40. (Rires)

  41. « Serait-ce l’intégrité
    structurelle de l’œuf

  42. qui lui permet de supporter la charge
    de ce qui semble être un rocher ?
  43. Mais, est-ce vraiment un rocher ? »
  44. Nous prenons du recul
    devant une information visuelle.
  45. Mais quand l'information
    est auditive, voici ce qui arrive.
  46. (Rires)

  47. Les vannes de notre esprit s’ouvrent
    comme les rues de Shanghai.

  48. (Applaudissements)

  49. Il y a tant d’informations à traiter,

  50. tant d’idées, de concepts, de sentiments
    et, bien sûr, de vulnérabilités
  51. que nous préférons souvent
    ne pas partager.
  52. Alors, on se cache.
  53. On se cache derrière ce que
    nous avons nommé la vanne de l’intimité.
  54. (Rires)

  55. Que peut bien contenir
    cette vanne de l’intimité ?

  56. Sur quel barrage est-elle posée ?
  57. Eh bien, tout d'abord --
  58. (Rires)

  59. nous avons découvert que ça varie
    selon six génotypes.

  60. (Applaudissements)

  61. Nous pouvions dès lors commencer
    à catégoriser ces génotypes

  62. en expériences neuronormative
    et neurodiverse.
  63. (Rires)

  64. À droite de l’écran,

  65. les pics que l’on observe sont
    relatives à la pensée neurodiverse.
  66. En général, seuls deux états émotionnels
    peuvent être calibrés simultanément
  67. par le cerveau neurodivers,
    quel que soit le moment.
  68. Par conséquent, cela élimine, parfois,
    la possibilité d’être émotionnellement
  69. en phase avec la situation présente.
  70. Mais à gauche de l’écran,
    on observe le cerveau neuronormatif.
  71. Celui-ci est souvent capable
    de traiter cinq éléments
  72. d’informations cognitives émotionnelles,
    à n’importe quel moment.
  73. Ici, on a les écarts infimes
  74. dans les 75, 90 et 60 percentiles.
  75. Et ici, les variations spectaculaires
  76. dans les 25, 40 et 35 percentiles.
  77. (Rires)

  78. Mais alors, quel est le réseau neural

  79. qui permet de relier
    et construire ces disparités ?
  80. (Rires)

  81. La peur.

  82. (Rires)

  83. (Applaudissements)

  84. Comme nous le savons tous,
    la peur se situe dans l’amygdale.

  85. C'est une réaction très naturelle
  86. qui est fortement liée
    à la perception visuelle.
  87. Toutefois, elle est peu liée
    à la perception verbale.
  88. C'est pourquoi nos récepteurs
    de la peur vont se déclencher
  89. avant que nous ayons perçu
    un quelconque indice cognitif verbal
  90. ou de langue.
  91. Dès lors, quand nous voyons
    un moment de peur,
  92. nous sommes naturellement décontenancés.
  93. Nous trébuchons
    dans une direction précise,
  94. qui, généralement,
    s'éloigne de l'intimité.
  95. (Rires)

  96. À cela s'ajoute évidemment
    la différence de perception

  97. entre les hommes et les femmes,
  98. les trans et toutes les nuances
    de personnes au sein
  99. et en dehors du spectre des genres.
  100. (Rires)

  101. Mais la peur est la base sous-jacente

  102. de la totalité
    de nos systèmes de réaction.
  103. La réaction la plus immédiate est
    de faire face ou de s'enfuir.
  104. Certains parlent d'une réaction
    reptilienne à notre environnement.
  105. Comment pouvons-nous nous extirper

  106. ou nous décrocher des cornes
    de notre amygdale ?
  107. (Rires)

  108. Je vais vous dévoiler le secret.

  109. (Applaudissements)

  110. Tout ceci est bien trop sensé !

  111. (Rires)

  112. La clé

  113. consiste à nous tourner
    le dos les uns aux autres.
  114. Je suis conscient que
    cela semble à l'opposé
  115. de ce que vous vous attendiez.
  116. Mais dans une relation,
    quand on tourne le dos à son partenaire
  117. et qu'on repose son dos
    contre celui de l'autre --
  118. (Rires)

  119. on élimine dans la foulée
    les indications visuelles.

  120. (Rires)

  121. (Applaudissements)

  122. On est davantage vulnérable

  123. à faillir le premier
  124. et faillir en premier --
  125. (Rires)

  126. dépasse largement tous nos efforts

  127. de séduction vis-à-vis des autres,
  128. qu'il s'agisse de nos partenaires
    ou de nous-même.
  129. Nous dépensons
    des millions et des millions
  130. dans la mode, en produits cosmétiques,
  131. pour les lunettes à la mode.
  132. Toutefois, nous ne dépensons
    ni temps, ni argent
  133. dans notre connexion avec les autres
  134. de manière sincère,
  135. honnête
  136. et dénudée de tous récepteurs visuels.
  137. (Applaudissements)

  138. (Rires)

  139. La réalité est dure, n'est-ce pas ?

  140. (Rires)

  141. Mais nous souhaitons
    être assertifs à ce sujet.

  142. On ne veut pas rester couché sur le divan.
  143. Comme un historien l'a dit,
  144. c'est crucial de se relever
    et de parfois échapper au divan.
  145. Comment pouvons-nous y arriver ?
  146. L'important est ici.
  147. Idées, Compassion et Identification.
  148. I - C - I.
  149. (Applaudissements)

  150. Dès qu'on a commencé
    à utiliser cette méthode,

  151. le potentiel nous a dépassés.
  152. En fait, plus petit que vous.
  153. Au niveau moléculaire,
  154. je pense que cette intuition
  155. est le thème unificateur
  156. pour toutes les interventions TED
    que vous avez écoutées,
  157. qui va nous accompagner
    sur notre trajectoire,
  158. pendant notre séjour
    sur cette petite planète,
  159. au bord de la falaise, du précipice,
  160. quand on voit arriver l'inévitable fin.
  161. (Rires)

  162. La mort nous atteindra-t-elle
    tous simultanément ?

  163. C'est la variable que nous tentons
    de résoudre actuellement.
  164. (Rires)

  165. Je suis convaincu que
    la ligne du temps s'étire un peu

  166. quand on utilise ici
  167. et quand on se repose dos à dos,
  168. que l'on construit ensemble,
  169. abandonnant derrière nous la peur,
  170. progressant vers l'avant --
  171. (Rires)

  172. ça va être coupé au montage --

  173. (Rires)

  174. une expérience affinée de l'amour,

  175. la compassion,
  176. l'intimité ancrée dans la vérité
  177. que nous partageons
    avec les yeux de notre cœur
  178. et le cœur qu'on peut toucher,
  179. sentir avec nos doigts,
  180. ont tous deux le potentiel
    de devenir un moment fondant
  181. qu'on ne peut se résoudre à rejeter
    parce qu'il a un peu bruni.
  182. Mais découpons notre expérience accumulée,
  183. laissons éclore le cœur, le noyau,
  184. la graine de l'idée
    qui existe en chacun de nous
  185. et partageons-la, dos à dos.
  186. Merci beaucoup.

  187. (Applaudissements)